Les bandes dessinées gay

RECHERCHER

NEWSLETTER

(Pas installé)

RUBRIQUES

General
BD pour tous
BD adultes
Dessins pour tous
Dessins adultes
Calendriers
Les dessinateurs
Site du mois

Liens

En librairie
Livres récents
Déstockage de livres
Déstockage de calendriers
Moteurs et annuaires
Gay Annuaire
Le repos du guerrier
Précédentes sélections
Gay Yoï
Douglas Simonson
Sven de Rennes

Archives

janvier 2018
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
août 2012
décembre 2011
juillet 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
mai 2010
avril 2010
février 2010
janvier 2010
décembre 2009
novembre 2009
août 2009
juillet 2009
juin 2009
mai 2009
avril 2009
mars 2009
février 2009
janvier 2009
décembre 2008
novembre 2008
octobre 2008
juillet 2008
juin 2008
mai 2008
janvier 2008
décembre 2007
novembre 2007
octobre 2007
septembre 2007
juin 2007
avril 2007
mars 2007
février 2007
janvier 2007
octobre 2006
septembre 2006
août 2006
mars 2006
novembre 2005
octobre 2005
septembre 2005
août 2005
juillet 2005
juin 2005
mai 2005

Syndication

fil rss
fil rss commentaires
fil atom
fil atom commentaires

Résultats de votre recherche de Joe Phillips.



Stripped Uncensored, anthologie du dessin homoérotique, édité par Bruno Gmunder

Stripped Uncensored Comme dans son prédécesseurs Stripped - The Illustrated Male, l'éditeur Bruno Gmunder nous propose de découvrir de nombreux dessins d'artistes contemporains oeuvrant dans le registre de la culture gay pour adultes.

On retrouve des centaines d'illustrations composées essentiellement d'hommes dénudés, mais dans Stripped - Uncensored, y a aussi de la sensualité, de la bite, du sexe et du jus !

Vous l'aurez compris, c'est ici le complément un peu plus hard du précédent ouvrage de la collection Stripped.

Ca démarre gentillet avec la couverture dessinée par Joe Phillips, mais ça part assez rapidement en des scènes de drague, de préliminaires et même parfois de pénétration ou d'éjaculation.

Amoureux de dessins d'hommes, vous trouverez ici un vaste éventail de tout ce qui se fait dans le dessin réaliste et dans la démesure (avec notamment les super héros TTBM de Patrick Fillon).

Je n'en dirai pas plus sur ce blog et vous laisse le découvrir si vous avez la chance de mettre la main dessus un jour, car bien entendu cet ouvrage paru en 2009 est épuisé depuis bien longtemps.

 

Stripped - The Illustrated Male, paru chez Bruno Gmunder Verlag

Stripped - The Illustrated Male L'éditeur allemand Bruno Gmunder a sorti de nombreuses anthologies de la photographie de nu masculin et du dessin pour adultes. La série des Stripped en fait partie.

Ce sont de gros pavés bourrés de centaines d'illustrations glanées à travers l'oeuvre de nombreux dessinateurs entrant pleinement dans la culture gay.

Avec Strippes - The Male Illustrated, Bruno Gmunder nous fait découvrir plus de 350 illustrations venant de 50 auteurs différents. Il y en a pour tous les goûts : des dessins de mecs nus excessivement pourvus à des portraits plus naturels.

Bien entendu on y retrouve les incontournables des maisons d'édition : Joe Phillips, Michael Breyette, Patrick Fillion, Beau, Keni Sekigushi, Tom Bouden, Ralf König et Gengoroh Tagame.

J'ai eu le plaisir d'y voir aussi des dessins de Steve Walker, Douglas Simonson et Mioki.

Quelques mini BD parsèment cet ouvrage pour nous en montrer toujours plus de ces auteurs qui font les ouvrages et illustrations que nous apprécions tant.

Que ce soit celui-ci ou les autres livres de la série Stripped, je vous le recommande absolument.

 

Boys will be boys - extended version, de Joe Phillips, édité par Bruno Gmunder

Boys will be boys, extended version L'Extended Version du livre Boys will be boys de Joe Phillips est un recueil des dessins déjà diffusés entre 2001 et 2007 dans ses livres et calendriers. Il y a aussi des inédits.

Les mecs y sont toujours aussi beaux: jeunes, musclés, aux traits marqués et aux sourires dévastateurs.

De la nudité, mais rien de pornographique, ce n'est pas le genre de Joe Phillips qui préfère nous montrer des modèles dans les scènes de la vie quotidienne, seuls ou en groupe, souvent torse nu il faut l'avouer, mais qui s'en plaindrait ?

Beaucoup de tendresse dans ces planches, des baisers, et tout ça avec une grosse dose d'humour.

Voyez par vous-même.

 

Cali Boys, de Joe Phillips

Cali Boys, de Joe Phillips, chez Bruno Gmunder Verlag Comme toujours Joe Phillips nous offre des images numériques bien foutues avec de jeunes hommes souriants et festifs.

Les Cali Boys, ce sont ces mecs qui font de la Californie le rêve qu'elle représente pour nombre d'entre nous. Ils sont jeunes, beaux et savent faire la fête en toute circonstance. Ils ont la peau dorée par le soleil, les muscles travaillés par les salles de sport et le surf, et aiment sortir entre eux à la plage, au cinéma ou en forêt. Ils ne rechignent pas non plus à jouer au docteur sans infirmière, et c'est aussi ça qui fait leur charme !

Les dessins qui composent ce Cali Boys sont originaux : ils ont été dessinés juste pour ce livre afin de constituer de courtes histoires dans lesquelles Joe Phillips a placé ses personnages. Des personnages qui, je l'apprends à cette occasion, sont en fait de vrais mecs qu'il fait poser pour l'inspirer... et des fois, je me dis que des photos des séances de dessins feraient encore plus de ravages que le DVD annuel du making off du calendrier des Dieux du Stade !

C'est rafraichissant de voir des jeunes s'amuser ainsi, on aimerait tant être avec eux et jouer aussi...

Même si j'ai classé cet ouvrage dans la catégorie des "dessins pour adultes", il est lisible par tout le monde. Il y a juste quelques personnages dénudés, parfois en érection. Rien de choquant, mais autant être tatillon avec le classement. Ca mange pas de pain et avec ce temps caniculaire, j'irais bien me faire une glace ou un glacier en Californie.

Dis, Joe, tu m'invites à rencontrer tes Boys ?

 

Zodiac, de Joe Phillips, édité par Bruno Gmünder

Zodiac, calendrier perpétuel de Joe Phillips Savez-vous ce qu'est un calendrier perpétuel ? Et bien c'est tout bonnement un calendrier valable plusieurs années, voir tout le temps.

A l'approche grandissante de l'année 2009, l'éditeur Bruno Gmünder a relancé les ventes de son Zodiac. C'est un calendrier destiné à y inscrire les anniversaires ou d'autres dates importantes.

Comme les autres calendriers illustrés, nous avons droit à douze dessins pour douze mois de l'année. Chacun des dessins de Joe Phillips illustre un signe du zodiaque. Comme toujours avec lui, les mecs y sont bien gaulés, jeunes et attractifs... et on peut en profiter pour les voir différemment des scénettes gay qu'il aime à offrir à nos regards avides ;)

Du coup, si vous appréciez les dessins et connaissez du monde ou avez des dates qui sont à fêter chaque année, ce calendrier perpétuel est pour vous. Vous pouvez le trouver notamment chez sur la librairie Lire Gay.

 

Boys will be boys 2008, de Joe Phillips, édité par Bruno Gmünder

Calendrier Boys will be boys 2008 de Joe Phillips Pour terminer la série sur les calendriers 2008, je voulais vous présenter aussi le calendrier de Joe Phillips. On connaît déjà bien ce dessinateur et ses oeuvres car il travaille dans la publicité en ligne, sur papier, mais a aussi sorti plusieurs livres et dessins animés, dont les aventures de Jonas Morecock que l'on peut retrouver en DVD.

Ses dessins peints sur ordinateur mettent en scène de jeunes mecs dans des situations cocasses. Ils sont toujours joyeux, et parfois ont même la bite à l'air, c'est dire ;)

Si ce calendrier vous intéresse, vous pouvez vous le procurer sur Calendrier Nu.

 

The art of Gengoroh Tagame, de Gengoroh Tagame, édité par H&O Comics

The art of Gengoroh Tagame Comme il a pu nous le démontrer dans Gunji et Arena, déjà diffusés en France, Gengoroh Tagame est branché hard et SM. La domination et l'humiliation n'ont aucun secret pour lui lorsqu'il dessine. Ce recueil d'illustrations en est un nouvel exemple.

A travers les 48 dessins en couleur, nous pouvons admirer ces beaux hommes, tantôt agresseurs, tantôt agressés, la plupart du temps attachés ou avec des objets de toute sorte dans l'un de leurs orifices !

Heureusement pour moi, les premières illustrations sont plus soft et présentent des couples de mecs enlacés, tels que Joe Phillips les dessine. La grosse différence entre les deux dessinateurs, c'est que chez Tagame, les mecs sont toujours virils et hyper barraqués. Musculature impressionnantes, que l'on pourrait quand même obtenir si on passait nos journées dans les salles de sport entre deux ingestions de protéines.

Quoiqu'il en soit, pour vous donner une idée de ce que j'aime le plus dans ce livre, voici certaines des illustrations commentées:

  • 3. Bakudan 1 : Un jeune mec se brosse les dents avec brosse et tube de dentifrice dans les mains, son pote le surprend et l'enlace par derrière.
  • 9. La sieste : Un mec baraqué et bronzé, nu, étendu sur le ventre sur un drap. Le dessin de la musculature fait envie et ses fesses bien rondes...
  • 10. Les prisonniers de guerre : Deux hommes nus, un bandeau sur les yeux, accroupis devant un mur, les bras que l'on devine attachés dans le dos. Un militaire en uniforme, terminant sa cigarette, le fusil mitrailleur à la main. On peut supposer que les deux prisonniers ne passeront pas les minutes qui suivent, mais l'image est belle. La seule envie fasse à ça serait de courir à leur secours, surtout pour le personnage du milieu :)
  • 11. Le Maître au bureau : un homme, assis à son bureau, la chemise ouverte sur un torse musclé et imberbe, se fait sucer par son collègue, tenu en laisse par sa cravate. Ce dessin me rappelle des souvenirs très agréables, je ne pouvais pas la laisser passer.
  • 21. Le bleu : Un mec en débardeur ou tenue de lutte, accroupis, se fait gicler sur la gueule par trois autres mecs, sans doute pour un bizutage. Se faire jouir sur le visage n'est pas en soi un fantasme, en revanche le mec soumis à ses trois potes en redemande, alors pourquoi ne pas lui en offrir pour son grade ?
  • 33. La charrue : Imaginez une bête de somme tirant une charrue pour labourer un champ. Remplacer le boeuf par un mec bien bâti, à poil, une cloche attachée à la queue. Vous aurez cette merveille sous les yeux ;)

Fists, godes (de toutes sortes), boules de geisha, tout est au rendez-vous, que je vous laisse découvrir en consultant ce livre dans votre librairie ou chez vous.

Cliquez ici pour commander ce livre.

 

Ma sélection pour août 2006 : le site de Sven de Rennes

Ce n'est pas parce que je vais passer le week-end prochain dans sa ville que j'ai décidé de mettre en exergue le site de Sven de Rennes ce mois-ci, non, c'est simplement parce que ce dessinateur est génial !

Ses dessins illustrent des sites Internet, des publicités, des cartes postales et des couvertures de livres (dont plusieurs chez les éditions Textes Gais). Vous pouvez le découvrir à travers ses expos dans des galeries, des bars ou des librairies (Les Mots à la Bouche et Blue Book Paris par exemple).

Pourquoi je l'ai choisi ? Tout simplement parce que j'apprécie ce qu'il fait et que je serais ravi qu'il arrive à nous faire une bande dessinnée ou un recueil de ses dessins, comme l'ont fait Kinu Sekigushi, Joe Phillips ou encore Patrick Fillon.

Le seul hic, c'est que les mecs dessinés par Sven n'existent pas, en dehors de son imagination et des fantasmes qu'ils peuvent nous procurer... et ça, c'est vraiment dommage !

Allez donc les admirer et consulter la courte BD qu'il a mis sur son site à l'adresse http://www.svenderennes.com/ ou acheter ses cartes postales chez LireGay.

 

Les étranges rencontres de Jonas Morecock 2 (de Joe Phillips chez Bruno Gmünder)

Les étranges rencontres de Jonas Morecock 2 Il aura fallu attendre quelques mois avant que Bruno Gmünder, célèbre éditeur allemand d'ouvrages pour les gays, sorte la suite des Etranges rencontres de Jonas Morecock. Comme la précédente, cette bande dessinée est inspirée du dessin animé sorti en DVD il y a plusieurs années. Elle contient 6 histoires : 4 proviennent du DVD et 2 sont inédites.

Si vous appréciez les beaux mecs, en général jeunes, bien dessinés (physiquement et graphiquement parlant), vous ne serez pas déçu par ces 64 pages en couleur, emplies de sexes en érection, de fellations et de sodomies dans un style amusant et pas prise de tête. D'un certain côté, c'est dommage que les rencontres de Jonas soient si étranges et surnaturelles, parce que ses coups feraient bien notre affaire pour un peu plus qu'une bonne baise... enfin, son affaire en fait !

Joe Phillips et son équipe nous charment une fois de plus avec de beaux dessins, des beaux mecs et quelques histoires tordues, mais toujours gentillettes avec quelques allusions aux séries télévisées qui ont marqué les 10 dernières années:

  • Sexpériences : Jonas se fait enlever par des extraterrestres très bien équipés... qui veulent tester un sodomisateur de leur invention.
  • Le vampire Lafayette : Jonas est allé au carnaval de la Nouvelle Orléans pour profiter de la fête et des jeunes autochtones. Il y fait la rencontre d'un bel Apollon mais leur histoire sera de courte durée.
  • Big Foot : Ayant envie de rencontrer le fameux Big Foot, Jonas est parti en camping sauvage, mais il va plutôt tomber sur un grand bucheron bien membré.
  • Godzilla / Gojira (sans doute un oubli lors de la traduction du titre de l'histoire ;) ) : Les joies du Japon et des japonais... interrompues par la visite de l'un des monstres locaux. Souvenez-vous de ce géant vert (non, pas le type des petits poids / carottes, celui qui ressemble à un lézard et qui a embetté Jean Réno) :)
  • King Kongo Bongo : Une pettie promenade sur l'île de Kongo Bongo, à la recherche d'un singe géant. En fait, il trouvera plutôt un beau serpent juteux, pendant entre les jambes d'un beau black croisé dans la forêt.
  • Au purgatoire : Un accident domestique peut mener à bien des déboires, comme celui d'être attendu à la fois au Paradis et en Enfer. Heureusement le choix entre les deux peut être agréable et sexuel.

Si cela vous a mis en appétit, vous pouvez vous procurer cette bande dessinée chez Lire Gay, une librairie gay en ligne.

 

Retrouvez Joe Phillips sur la toile

Retrouvez les ouvrages de Joe Phillips parus en français sur la librairie gay LireGay.com ou chez ses concurrentes. Si vous désirez en savoir plus sur le dessinateur Joe Phillips, vous pouvez consulter son site officiel.

 

Les étranges rencontres de Jonas Morecock 1 (de Joe Phillips chez Bruno Gmünder)

Les étranges rencontres de Jonas Morecock 1 Il y a quelques années, Adventice importait un dessin animé gay en DVD. Il s'agissait de the House of Morecock. Suite au succès planétaire (relatif, hein, on est quand même sur le marché du gay adulte !), Joe Phillips a décidé d'adapter le dessin animé en bande dessinée... et c'est de là que sont nées les étranges rencontres de Jonas Morecock.

Pour situer le personnage principale, Jonas Morecock est un blondinet bien fait et avide de sexe dans toutes les positions et avec tout ce qui est sur deux jambes et arrive à bander. Qu'il se fasse prendre, qu'il suce, se fasse sucer ou sodomise son partenaire, Jonas prend son pied... et qu'il soit seul ou à plusieurs, c'est toujours chaud !

Le premier volume de la bande dessinée qui lui est consacrée reprend 5 des histoires du dessin animé et en propose une toute nouvelle. La bande dessinée existe en français, allemand et anglais... et le DVD devrait également être disponible prochaînement en français (ce qui est quand même plus pratique, mais risque d'être amusant à écouter ca il y a des dialogues et des râles ;) ).

Voici les 6 histoires de la BD:

  • Le Loup-Garou : Jonas a rencart avec un mec avec qui il a chaté sur le oueb... un p'tit roumain vraiment canon qui lui fait le coup de la panne d'essence en pleine forêt un soir de pleine lune alors qu'une malédiction pèse sur les hommes de sa famille.
  • Un paquet pour Jonas Morecock : Suite a un problème de disque dur, Jonas a décidé de changer d'ordinateur (c'est tellement plus facile que de faire remplacer le disque de son ordi existant !). Tandis qu'il attend la livraison, il décide de se faire une petite branltte... et les livreurs entrent sans prévenir au moment où il éjacule ! Comme l'un d'entre eux prend son sperm sur le visage, il décide de s'excuser en nature.
  • Mineur fantôme : le manoir des Morecock fut une maison close, dans le passé... et certains de ses clients rodent encore. L'un d'entre eux, un mineur à la peau hâlée rend visite à Jonas alors que celui-ci dort nu sur son lit, sans protection textile pour cacher ses atouts.
  • Le monstre du lac : Faisant une promenade sur le Loch Ness pour y voir Nessie, Jonas perd patience et préfère se faire un autochtone... rouquin bien gaulé qui goûte aux fesses du p'tit ricain et à sa langue agile !
  • Le Chupacabra : Jonas a décidé de passer quelques jours de congés au Mexique mais s'ennuie ferme... alors que le Chupacaba débarque et terrifie la ville. Notre jeune ami va devoir le combattre pour gagner son repos du guerrier. ;)
  • Moby Dick : A la recherche de la baleine, Jonas fait une croisière... plutôt orientée gays célibataires ou en mal de sensations marines ! Après s'être fait les autres touristes et un stewart, il fera la rencontre d'un homme poisson très sexy.

Vous l'aurez compris, tout st prétexte à baiser dans cette bande dessinée, Jonas est en chaleur en permanence t les mecs qu'il rencontre aussi, outre d'être des canons ! Les dessins sont bien faits et arrivent même à être excitants !!! Une bande dessinée qui peut se regarder comme ça ou d'une main... mais pas en public, tant les scènes de baise sont omniprésentes dans ses pages.

Cet ouvrage est en vente sur LireGay.com.

 

Adventures of a Joe Boy 1 (de Joe Phillips chez Bruno Gmünder)

Adventures of a Joe Boy 1 Comme je l'ai déjà écris, j'aime bien les dessins de Joe Phillips (même si je n'arrive jamais à écrire son nom de famille correctement sans vérifier sur un livre !)... Adventures of a Joe Boy ne déroge pas à la règle.

On y retrouve plusieurs bandes dessinées déjà publiées dans des magazines américains. Les dessins en couleurs ont été finalisés sur ordinateur, ce qui leur donne une forme particulière que les "vieux" comme moi apprécient cat très éloigné des BD dessinées à la main que l'on a connues dans notre jeunesse... BD qui à l'époque étaient loin d'évoquer l'homosexualité (quoi que je me suis toujours posé des questions quant à la relation véritable qui unissait Enak et Alix, même avant de me découvrir pédé). Mais revenons en à nos moutons du jours !

Ce premier volume d'une collection qui en comptera sans doute plusieurs, en tout cas je l'espère, nous propose une dizaine de scenettes de la vie d'adolescents américains. Etudiants, sportifs, tête en l'air ou plus classiques, ils trouvent toujours leur bonheur et font le nôtre. A croire que les Etats-Unis sont peuplés de jeunes homosexuels qui se croisent et se draguent dans la rue comme le feraient des chiens croisant une chienne en chaleur. La comparaison s'arrête bien entendu au mode drague. Il n'y a en effet pas de sexe dans cette bande dessinée (en tout cas pas visible) malgré quelques images chaudes, mais soft.

J'aime bien les beaux mâles, de préférence assez jeunes (mais majeurs quand même, faut pas pousser, quoiqu'on puisse en dire ou croire), et Joe Phillips sait aiguiser mon appétit à chaque fois que je consulte ses dessins ou bandes dessinées. Cette fois encore je ne suis pas déçu.

Si vous êtes comme moi, tentez de vous procurer cette BD, elle est en anglais ou en allemand et disponible chez quelques libraires en ligne.

 

Boys will be Boys (de Joe Phillips chez Bruno Gmünder)

Boys will be Boys Les garçons que dessine Joe Phillips sont jeunes, bien faits (ni trop ni pas assez musclés), joueurs et attirés par le sexe entre eux... que ce soit fait de façon impulsive ou passionément.

L'album Boys will be Boys nous en montre des tonnes ;) Enfin, j'exagère un peu, mais il y a pas mal de beaux specimens de la race humaine (quelle que soit leur couleur de peau, de cheveux ou leurs yeux). Ils sont dans des situations de la vie de tous les jours, rarement seuls et toujorus amusés ou amusants !

Dans ce livre, ma préférence va sans hésitation (quoique le choix soit difficile) au pécheur, nu sur un rocher au dessus d'une rivière, otant l'hameçon du poisson qu'il vient de sortir de l'eau. Jeune rouquin musclé, il se dégage de lui jeunesse, timidité et sensualité. Tout ce que j'aime !

Ceci dit, rien de pornographique dans ce livre, malgré deux ou trois enlacements torrides (bite en l'air ou pas). La nudité est montrée comme quelque chose de normale et l'homosexualité, ou plutôt les liens entre les hommes, y est naturelle et ne pose pas problème... comme s'il s'agissait d'un jeu ou plutôt de camaraderie parfois intime, mais toujours simple.

Je vous le conseille vraiment, comme tous les ouvrages de Joe Phillips, d'ailleurs...

Disponible sur LireGay.com et ailleurs sur la toile ou en librairie.

 

For the boys (de Joe Phillips chez Bruno Gmünder)

For the boys For the boys est l'un des nombreux albums de dessins de Joe Phillips parus à travers le monde et disponible en France. On peut y voir de biens beaux et jeunes mecs dessinés avec art et palette graphique ;) !

La surimpression de dessins et d'éléments photographiques retravaillés laisse une impression étrange et agréable. Chaque dessin met en scène des personnages expressifs et laisse l'imagination du lecteur travailler pour se demander ce qui s'est passé avant cette scène et quelles en seront les conséquence. Tantôt amusantes, tantôt extraites de la vie de tous les jours, elles ne laissent pas indifférent !

Je ne vous le cache pas, j'aime bien ce que fait Joe Phillips. Peut-être est-ce parce que j'apprécie les hommes jeunes et naturels et qu'il ne dessine pas des monstres musculeux, mais plutôt des mecs réalistes et que l'on pourrait croiser dans les rues de San Francisco (remarquez, je n'y suis jamais allé, c'est peut-être le cas et à ce moment là, dites le moi que je m'exhile !). Peut-être est-ce aussi parce qu'il a l'art et la manière de faire s'embrasser deux toons de façon réaliste et donne envie d'être à la place de chacun d'eux !

Sans vulgarité ni pornographie, ce livre se laisse regarder par tout le monde, malgré deux ou trois sexes qui se balladent à travers les 64 pages si bien ilustrées.

Cet album, paru chez Bruno Gmünder est disponible à la vente sur le oueb et sans doute aussi dans d'autres librairies (d'ailleurs, plusieurs cartes postales ont fait l'objet d'un tirage à partir du livre et d'autres de Joe Phillips, n'hésitez pas à vous les procurer pour diffuser et faire partager son travail).

 

ancre